Les Etoiles du Cinéma

En route pour le 7ème art!!!

Archive pour la catégorie 'Ils l’ont dit'

It’s a Free World

Posté : 15 mars, 2008 @ 7:43 dans Ils l'ont dit | Pas de commentaires »

« Ken m’a envoyée dans une agence de recrutement et j’ai également fait un stage dans un bureau où il y avait beaucoup de travailleurs d’Europe de l’Est. Pour se frotter à la culture polonaise, il m’a envoyée dans une soirée karaoké pour chanter des chansons polonaises, pour dîner avec des Polonais et essayer de comprendre comment ils fonctionnent. Mais l’important, c’était de trouver le ton juste. Pas authentique, mais juste… »

 Kiersten Wareing à propos de son rôle ds le film de Ken Loach, It’s a Free World (Première)

itsafreeworld10imagesphoto.jpg

Daniel Day-Lewis à propos de son dernier rôle dans There Will Be Blood

Posté : 2 mars, 2008 @ 3:19 dans Ils l'ont dit | Pas de commentaires »

 

  »C’est le signe. Je fais tout pour dissuader les gens, pour leur dire que je ne suis pas la bonne personne pour le rôle, jusqu’à ce que, finalement, je n’aie plus d’autre choix. Ensuite, comme la plupart des performers, j’ai l’impression de repartir de rien, avec les mêmes «insécurités». C’est en même temps ce qui vous sauve dans ce métier : recommencer à zéro avec une totale humilité, comme un débutant. Il m’est arrivé, dans ma carrière, de savoir que j’avais raison, que je n’étais pas l’acteur adéquat. Ce fut le cas pour L’insoutenable légèreté de l’être : à mes yeux, je n’avais pas la profondeur requise pour le rôle. Avec There Will Be Blood, l’évidence s’est imposée : je ne pouvais plus faire machine arrière. D’ailleurs, lorsque Paul m’a annoncé que le tournage était reporté, j’ai eu une sensation de perte terrible. Je faisais déjà partie de cette histoire. « 

à Studio Magazine le 25 février 2008.

6.jpg

Marion Cottillard parle de Piaf

Posté : 29 février, 2008 @ 10:25 dans Ils l'ont dit | Pas de commentaires »

 

« Je libère l’espace nécessaire pour que quelqu’un vienne se glisser à l’intérieur de moi. Je n’enlève rien, surtout pas. Je cohabite. Je fais de la place. Mon métier consiste à trifouiller les émotions. D’autres rôles m’ont poussée à construire des personnages. Piaf, elle, était déjà là. Il fallait juste que je crée un espace pour l’accueillir, pour qu’elle ait envie de venir. Je ne devais pas non plus la laisser me submerger parce qu’Olivier Dahan souhaitait aussi me voir, moi. Au départ, je voulais disparaître. Et puis, j’ai pris conscience que je ne gênais pas, au contraire : sans moi, le personnage ne pourrait pas prendre vie. Je refusais de devenir une actrice qui copie. Je n’ai jamais essayé de plagier ses gestes ou sa voix. « 

Marion Cotillard à propos de son interprétation dans La Môme. (à Première).

cotillard.jpg

Tim Burton sur son film Sweeney Todd

Posté : 29 janvier, 2008 @ 4:08 dans Ils l'ont dit | Pas de commentaires »

« Je n’en reviens toujours pas que le projet ait pu se faire. D’abord, les studios ont peur des comédies musicales. De plus, la dimension horrifique fait encore descendre le projet de quelques degrès dans l’échelle de faisabilité. Là, on touche à la nature surréaliste d’Hollywood : nous leur avons proposé un film interdit aux moins de 16 ans, avec du sang, des cannibales, des chansons qui ne sont pas tirées du répertoire pop et un acteur (Johnny Deep) qu’on aime bien mais dont on ne savait jamais s’il pourrait chanter ou non. C’est magnifique non? »

Studio n°372

burton000.bmp

 

ningyou kareha |
Blog plus belle la vie |
CONCOURS VIDEO AMATEUR - FR... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | inerzaflahcenbizenkad
| Oeil Nomade Guyane
| elijahjordanwood